Les fabuleux pouvoirs de notre cerveau

Notre cerveau ne cesse de se régénérer  d’évoluer tout au long de notre vie. 

Les découvertes existantes – depuis les années 60 jusqu’aux plus récentes – démontrent qu’il est capable de compenser, par lui-même, des déficiences, de guérir et de palier à nos défaillances. 

La recherche médicale a appris à exploiter cette faculté inouïe pour soigner, voire guérir, certaines pathologies, il s’agit de : 

La neuroplasticité ou plasticité cérébrale

Compétences du cerveau à changer et de se transformer par lui-même.

Le neurofeedback s’appuie sur cette capacité pour permettre à chacun de renouer avec son équilibre physiologie & psychique. 

Le neurofeedback a montré son efficacité dans de nombreuses études* : le nombre de publications a été multiplié par 20 ces 15 dernières années en courbe exponentielle. *(Se référer aux différents articles publiés sur les réseaux sociaux cités sur ce site : cliquer sur les liens)

Ce qui augure une croissance très forte dans les quelques années à venir.

Vieux rêve de l’Humanité, on sait maintenant qu’il est possible d’améliorer son cerveau… Mais pas n’importe comment ! 

En effet, chaque jour, ou presque, on nous explique que l’on peut :

« Recâbler », voire libérer son cerveau, augmenter sa mémoire ou stimuler sa concentration…

Apprendre plus vite, mieux dormir, modifier son humeur, prévenir les maladies neuro-dégénératives, 

Ces pouvoirs sont à notre portée…

Accompagné d’un praticien professionnel certifié.

 

LE NEUROFEEDBACK POUR QUOI ?

Les principaux terrains d’application pour le Neurofeedback sont :

  • Troubles de l’attention, de mémoire de travail, recherche d’amélioration de la concentration.
  • Hyperactivité.
  • Stress, troubles dus à l’anxiété, du sommeil, de l’apprentissage et dissociatifs.
  • Douleurs chroniques.
  • L’entraînement par Neurofeedback peut être utile dans certaines pathologies spécifiques, comme des  traumatismes, accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Dans ces cas, il peut être utilisé comme une aide technique supplémentaire à la prise en charge psychomotrice.
Dans ces pathologies, l’individu ne se débarrasse pas nécessairement du problème mais organise son cerveau pour mieux fonctionner.

  • Dans le domaine des performances, l’entraînement par Neurofeedback peut être employé sans limite. 

L’entraînement pour améliorer la « peak performance » ou « sommet » de performance peut être intéressant pour les athlètes, les managers d’entreprise, étudiants…

QUELS EFFETS ?

L’efficacité et les effets du neurofeedback sont solides et conditionnés par la mise en mémoire de mécanismes de réflexes appris au fur et à mesure des séances.

La durée du programme d’entraînement est déterminée en fonction de la courbe de progression de la personne suivie avec des critères validés.

L’individu aura appris à son cerveau à générer continuellement une activité bénéfique et aura alors durablement retrouvé un fonctionnement équilibré (autorégulation) et pourra atteindre son potentiel.